Skip to main content

Search

Items tagged with: Twitter


 
Pour l’interopérabilité des géants du Web : lettre commune de 45 organisations - https://www.laquadrature.net/2019/05/21/pour-linteroperabilite-des-geants-du-web-lettre-commune-de-45-organisations/

> Des services comme #Facebook, #Twitter et #Youtube tiennent leur pouvoir du nombre élevé d’utilisateurs et d’utilisatrices qu’ils ont rendu captives : ce grand nombre incite d’autres personnes à rejoindre leur service, et leur captivité permet de leur imposer une surveillance constante à des fins publicitaires

+1000

cc @LaQuadrature

#Mastodon #ActivityPub #Peertube


 
L’appel de Christchurch, un coup de pioche dans le vent - https://www.nextinpact.com/news/107880-lappel-christchurch-coup-pioche-dans-vent.htm

> L’appel annoncé depuis plusieurs jours, diffusé à l'occasion des deux mois de l’attaque sanglante dans les deux mosquées de Christchurch, se traduit concrètement par une charte, gorgée d’engagements non impératifs, parfois rédigés en des termes très vagues, la plupart du temps… déjà respectés par les acteurs du numérique.

#RéseauxSociaux #Christchurch #Facebook #Twitter #société


 

Content warning: twitter seynul / rant


 
#twitter, si tu n'as pas de compte, ça devient une horreur pour accéder aux tweet. Le site qui charge mal, une "limite de consultation" comme sur les sites de presse, des erreurs multiples.

Si vous voulez qu'on lise le tweet, copiez le ou prenez une capture d'écran, parce que c'est une galère !


 
Twitter reprend du poil de la bête - https://www.zdnet.fr/blogs/watch-it/twitter-reprend-du-poil-de-la-bete-39884305.htm#xtor=RSS-1

> Le réseau social a récemment annoncé que ses revenus publicitaires étaient à la hausse de 18%. Moins de spam, plus d’engagement et des coûts en baisse… Normal que les annonceurs investissent davantage sur la plateforme.

#Twitter vous vend à de la pub. Ne pas l'oublier.


 
#RGPD : #Quantcast visé par une enquête de la #CNIL irlandaise - https://www.nextinpact.com/brief/rgpd---quancast-vise-par-une-enquete-de-la-cnil-irlandaise-8579.htm

Cette semaine, Helen Dixon, la commissaire irlandaise à la tête de la Data Protection Commission Ireland a annoncé que 51 enquêtes à grande échelle était menées actuellement. 17 concernent des géants du numérique tels #Facebook, #Linkedin, #Twitter, #WhatsApp ou #Instagram.

Ils chôment pas les irlandais 😱


 
Ce qui manque vraiment sur #Mastodon c'est l'autocomplétion sur les #Hashtags (comme sur #Twitter ) ce qui permettrait de bien voir ceux qui sont communément utilisés sur un sujet donné. Ce doit être possible techniquement sur un système décentralisé.


 
«Hitler aurait adoré les réseaux sociaux», estime le patron de Disney - https://www.20minutes.fr/monde/2495043-20190412-hitler-adore-reseaux-sociaux-estime-patron-disney#xtor=RSS-149

> « #Hitler aurait aimé les #RéseauxSociaux . C’est le plus puissant outil marketing dont un extrémiste puisse rêver », a poursuivi le patron de #Disney. « Les réseaux sociaux sont conçus pour refléter une vision du monde étriquée, filtrant tout ce qui remet en cause nos croyances tout en confortant constamment nos convictions et en amplifiant nos peurs les plus profondes ».

#Facebook #Twitter


 
Please do not post links to #Twitter that interfere with #Mastodon smart activity.


 
#Mastodon à dépasser les 2M d'utilisateurs, plus que 288M pour en avoir au temps que #twitter 😂 Aller on garde le cap !
Le fediverse lui, arrive doucement aux 3M en comptant #diaspora


 

Twitter account protection, 3 weeks later


Last month I protected my #Twitter account (see https://friendica.mrpetovan.com/display/735a2029-445c-8eab-4e67-9a0676775043).

Since then, I haven't engaged in any stressful public wit contest on hot-button issues, mostly because I physically couldn't on Twitter, and the #Fediverse is a friendlier place for me because there's less hate-quote (sharing content one disagrees with along with a criticism of it).

On the other hand, I realized I cut a couple of people I was meaningfully interacting with on Twitter from myself because they weren't following me. This made me realize that I probably was cut off from protected accounts who follow me because I don't follow back. So I went through my protected follower list and followed them back.

So, overall protecting my account has been a marginally good thing because my online feuds were negatively affecting my sleep, but it came at the cost of a few online relationships with people I wouldn't dare to ask to follow me back even if I had another way of contacting them.


 
« D'1 point de vue pédagogique, je me suis dit que récolter les données du débat d'hier soir (ce qui s'en est dit) sur #Twitter (et les traiter via #gephi) pourrait être intéressant en #EMI... » Rdv le 28/03 à Paris pr en savoir + ! https://www.agendadulibre.org/events/18195 @bookynette @Framasoft
Image/photo


 

Distancing myself from Twitter


This past week has been rough for me on Twitter, and it was even before the white supremacist terrorist attack on a mosque in new Zealand. The fact is that I can't prevent myself from interjecting myself in online arguments, and then I have to deal with more fruitless debate that I really need.

That's why I decided today to protect my account. I will still be able to follow people and interact with my current followers, but even if I happen to reply to Someone Who's Wrong on the Internet™ (see https://www.xkcd.com/386/), it won't be able to degenerate into a travesty of a discussion.

This decision stems from my recent interactions with people who treat debate as a sport or worse, entertainment, and seem to like nothing more than point out to people that they are wrong according to their standards. These accounts even mention "debate", "argument" or "logic" in their bio to further the point that they aren't on Twitter to exchange ideas, just to punch people down with words.

Yes, it is a retreat move letting bad faith people "win" in a way, but you have to pick your online battles, and Twitter's core business model based on post publicity heavily favors bad faith anyway, so it would be an uphill battle even if there was an even distribution of good faith/bad faith accounts.

Besides, Twitter isn't the the only social media platform I'm on. Heck, it isn't even the main one I'm using, so this retreat feels like the next logical step before I leave this wretched platform altogether.

#socialmedia #twitter #debate


 

Ce matin, je me suis réveillé et j’ai supprimé Instagram, Twitter et Facebook » : l’histoire du photographe Nick Fancher

Quelles relations les photographes ont-ils avec les réseaux sociaux ? De quelle manière les réseaux sociaux influencent-ils les photographes dans leur manière de créer leurs œuvres et de les partager ? Les réseaux sociaux prennent-ils trop de place dans la vie des créateurs, au détriment parfois de la création en elle-même ?

Dans un récent post de blog, intitulé Ghosted, #NickFancher, photographe américain, a tenté de répondre à toutes ces questions… et a tout simplement décidé de supprimer tous ses comptes sur les réseaux sociaux. Nous avons donc décidé de reproduire ici ses propos avec autorisation, car ils sont particulièrement éclairants dans le contexte actuel, marqué par l’omniprésence des plateformes dites sociales.
....
« si un arbre tombe au cœur d’une forêt et que personne n’est là pour l’entendre, fait-il un bruit en tombant ? ». Du point de vue de la création artistique, si je crée quelque chose de magnifique – quelque chose dont je suis immensément fier – ai-je besoin de le partager sur les réseaux sociaux ?

Ai-je besoin de l’approbation des autres personnes ?

L’acte de créer peut-il se suffire à lui-même ?

Puis-je garder la beauté juste pour moi-même ?

Même si je n’ai pas de réponses à ces questions pour le moment, j’ai décidé de tenter de les découvrir par moi-même.
https://phototrend.fr/2019/03/nick-fancher-ghosted-reseaux-sociaux/

#photographie #photo #réseausocial #facebook #twitter #instagram #réflexion #création #art #fraicheur #regard
« Ce matin, je me suis réveillé et j’ai supprimé Instagram, Twitter et Facebook » : l’histoire du photographe Nick Fancher


 
It's really great to have all his timelines in only one place : #mastodon, #pixelfed, #dispora, #gnusocial, #hubzilla, #twitter and of course #friendica

Thank you Friendica community :)


 
« Ce matin, je me suis réveillé et j’ai supprimé Instagram, Twitter et Facebook » : l’histoire du photographe Nick Fancher

https://phototrend.fr/2019/03/nick-fancher-ghosted-reseaux-sociaux/

Ou comment les réseaux sociaux influent sur la création artistique.

#photographe #NickFancher #réseauxsociaux #facebook #instagram #twitter


 
How To Get Started on Mastodon and Leave Twitter Behind - https://www.pcmag.com/article/364850/how-to-ditch-twitter-and-join-mastodon

> Perhaps it's the advertising. Perhaps it's the politics. Perhaps it's the brutal #harassment and paper-thin protections for users. Perhaps it's the Nazis. Whatever your personal reason, you've come to the conclusion that it's finally time to quit #Twitter.
Great. Welcome to #Mastodon.

via @maxeddy


 
#Mastodon, the #Twitter alternative, surpasses 2 million users - #Fediverse
Mastodon, the Twitter alternative, surpasses 2 million users


 
Défendre la #Justice face à l’incitation à la censure privée - https://www.champeau.info/blog/2019/02/21/defendre-la-justice-face-a-lincitation-a-la-censure-privee/

> C’est ainsi ; et c’est donc pour ça que j’envisage assez sérieusement de quitter #Twitter, sur lequel il ne m’est malheureusement plus possible de mettre une proposition en débat sans craindre qu’une armée de trolls s’abatte.

Et revenir discuter par ici, @gchampeau ?

#Internet #censure #régulation


 
Clauses abusives : victoire de l'UFC contre #Google, ce que disent les 136 pages du jugement - https://www.nextinpact.com/news/107604-clauses-abusives-victoire-ufc-contre-google-ce-que-disent-136-pages-jugement.htm

> Après s'être attaqué à #Twitter, nouvelle victoire de l'UFC Que Choisir cette fois contre Google. Dans un jugement de 136 pages, le #TGI de #Paris a exigé la suppression d'anciennes clauses jugées abusives. Une décision, susceptible d’appel, qui concerne en tout premier lieu la question des données personnelles. Explications.

12min de lecture par @Marcrees !


 
Just learnt about https://studio.code.org a website for schools and kids to learn "coding".

First thing I thought was: nice!

Second: who pay for this?
https://code.org/about/donors
Fine: it's #Microsoft, #Facebook, #Amazon and #Google interest to have more cheap AND talented developers, so it's a reasonable move to fund such kind of charity.

Third: they won't exploit the kids tho!
https://code.org/privacy
They use #GoogleAnalytics and #YouTube, #Amazon's #CDN and share links to #FB and #Twitter.
1/


 
En Allemagne, un responsable politique quitte Twitter… et se voit considéré comme un déserteur - https://www.lemonde.fr/m-perso/article/2019/02/08/en-allemagne-un-responsable-politique-quitte-twitter-et-se-voit-considere-comme-un-deserteur_5421113_4497916.html

> Coprésident des Verts allemands, Robert Habeck a fermé ses comptes sur le réseau social. Beaucoup le lui ont reproché.

#Twitter #Haine #wtf


 
Un scraper Twitter qui dépote – Korben
https://korben.info/un-scraper-twitter-qui-depote.html

Ça me rappelle l'histoire sur la cloture de Twitter présenté sur Frama
#archive #twitter #web
https://shaarli.buron.coffee/?XwJUQw




 
Édito : Reprenez le contrôle de ce que vous lisez (ou ne lisez pas) ! - http://www.acbm.com/inedits/638_Edito_Reprenez_le_controle_de_ce_que_vous_lisez_ou_ne_lisez_pas_.html

> Puis les géants du Web ont voulu accroître leur mainmise sur le #Web. Ils ont supprimé les fonctionnalités #RSS de leurs outils et de leurs sites Web, rapidement singés par d’autres. En 2012, #Apple a retiré le support du RSS dans #Safari. La même année, #Twitter a supprimé les fonctionnalités RSS de son API. L’un des lecteurs en ligne les plus populaires, #Google #Reader [...]


 
Mes visites depuis les réseaux sociaux : novembre 2018.

#Twitter
#Mastodon
#Facebook
#reddit ?
#github
#Linkedin
Image/photo


 
Born Social 2018 : les usages des moins de 13 ans sur les réseaux sociaux

http://bit.ly/2DMR1PX

54 % des élèves de 6ème sont déjà inscrits sur les #réseaux #sociaux

#Snapchat- 85 %
#Instagram – 66,7 %
#Musical.ly / Tik Tok – 42 %
#Whatsapp – 29,8 %
#Facebook – 28,7 %
#Messenger – 27 %
#Twitter – 16,3 %
#Pinterest – 16,1 %

#enfance #technologies #scolaire


 

Les flux RSS, maintenant !


Il n’y a pas si longtemps, les flux RSS nous étaient familiers et fort
utiles. Aral Balkan nous invite à nous en servir partout et explique
pourquoi ils sont peut-être l’avenir d’un autre Web en gestation..

Peu compliqués à mettre en place sur une page web, ils permettent un
lien sans intermédiaire entre la production de contenu et son
audience, court-circuitant ainsi les plateformes centralisatrices que
nous avons laissé parasiter nos communications. Tandis que se confirme
une tendance forte à la fédération des
contenus
, la pertinence des flux RSS qui
permet de les découvrir pourrait être un allié important pour
re-décentraliser le Web.

On veut retrouver les flux RSS


D’après le billet d’Aral Balkan Reclaiming
RSS


Image/photo

Bien avant Twitter, avant que les algorithmes ne filtrent notre
réalité

à notre place, avant le capitalisme de
surveillance
,
existaient déjà les flux RSS :
acronyme de Really Simple Syndication, c’est-à-dire **la syndication
vraiment
simple***.[^1^](https://framablog.org/2018/07/16/les-flux-rss-maintenant/#easy-footnote-bottom-1-12983 "L’article original parle seulement de flux RSS, Il faudrait parler plutôt des flux web, puisque leur format peut être également .atom")*

C’est quoi déjà ?


Pour ceux et celles qui sont né⋅e⋅s dans le monde des silos du Web
centralisateur, les RSS sont une antique technologie du Web 1.0 (« le
Web ingénu des premiers âges » ?). Comme pour beaucoup de choses de
cette époque, le nom dit la chose : ils permettent de syndiquer
facilement les contenus de votre site, c’est-à-dire de les partager. Les
personnes que cela intéresse de suivre vos publications souscrivent à
votre flux et reçoivent ainsi les mises à jour en utilisant leur lecteur
de RSS. Pas de Twitter ni de Facebook pour s’interposer avec des
algorithmes pour ~~censurer~~… euh … « modérer » vos billets.

RSS est d’une simplicité enfantine à implémenter (juste un fichier XML).
Vous pouvez l’écrire à la main si vous voulez (même si je ne le
recommande pas).

Voici un extrait du flux RSS de mon site, qui
vous montre quelques-uns des champs de l’entrée courante de ce billet :
<?xml version="1.0" encoding="utf-8" standalone="yes" ?>\<rss version="2.0" xmlns:atom="http://www.w3.org/2005/Atom">\<channel>\<title>Aral Balkan</title>\<link>https://ar.al/</link>\<description>Recent content on Aral Balkan</description>\<lastBuildDate>Fri, 29 Jun 2018 11:33:13 +0100</lastBuildDate>\\<item>\<title>Rediscovering RSS</title>\<link>https://ar.al/2018/06/29/rediscovering-rss/</link>\<pubDate>Fri, 29 Jun 2018 11:33:13 +0100</pubDate>\<author>mail@ar.al (Aral Balkan)</author>\<description>(The content of this post goes here.)</description>\</item>\\</channel>\</rss>
De plus son implémentation est quasi-universelle.

Où est mon RSS ?


Il y a bien des chances, si vous avez un site web, que vous ayez déjà un
flux RSS, que vous le sachiez ou non. Si par exemple vous utilisez comme
moi Hugo pour créer votre site, votre flux RSS est
là : /index.xml

D’autres générateurs peuvent les insérer ici ou là : at /rss, /feed,
/feed.xml, etc.




Le Noun Projet présente une belle
sélection d’icônes RSS qui sont à votre disposition

À une époque, vous ne pouviez pas surfer sur le Web sans voir partout
les séduisantes icônes RSS décorer gracieusement les belles vitrines du
Web 1.0. Mais ça, c’était avant qu’elles ne soient vampirisées par ~~les
traqueurs espions~~ … euh … « les boutons de partage social » des
Google et autres Facebook qui pratiquent la traite intensive
d’internautes.

Il existait aussi auparavant une saine propension des navigateurs à
détecter automatiquement et afficher les flux RSS. Aujourd’hui, il
semble qu’aucun navigateur majeur ne le fasse bien nettement.

Il est grand temps de revenir à la charge pour exiger une prise en
charge de premier plan des flux RSS, une brique importante pour
re-décentraliser le Web.


Mais vous n’avez pas besoin d’attendre que les éditeurs de navigateurs
se décident (certains comme Google sont eux-mêmes des agents du
capitalisme de surveillance et d’autres, comme Mozilla, doivent leurs
ressources financières aux capitalistes de la surveillance). Vous pouvez
dès maintenant remettre à l’honneur les flux RSS en retrouvant l’adresse
URL de votre propre RSS et en l’affichant fièrement sur votre site.

Rien de bien compliqué : il suffit d’un lien dans la partie <head> de
votre
page[^2^](https://framablog.org/2018/07/16/les-flux-rss-maintenant/#easy-footnote-bottom-2-12983 "Merci à Ed Summers pour m’avoir indiqué sur Mastodon que j’avais oublié d’ajouter l’adresse de mon flux RSS en tête de mes pages. J’ai aussi remarqué en jetant un œil sur MDN qu’il existe des éléments sémantiques que vous pouvez ajouter aux liens utilisés dans le
")
et d’un lien dans le <body> avec une icône RSS et hop vous voilà dans
la famille du Web décentralisé.
voici le lien à insérer dans le <head> :
<link\rel="alternate"\type="application/rss+xml"\href="https://ar.al/index.xml"\/>
et voilà l’en-tête à mettre dans le <body> qui établit le lien avec le
flux RSS avec une icône visuellement repérable.
<a\rel='alternate'\type='application/rss+xml'\href='/index.xml'\>\<img\class='rss'\src='/icons/rss.svg'\alt='RSS feed icon'\title='Subscribe to my RSS feed'\>\</a>\

Jetez un coup d’œil au Noun Project
pour choisir votre icône RSS, elles sont toutes sous licence Creative
Commons
.

RSS lourd ou léger ?





Le lecteur de RSS Leaf affiche parfaitement l’intégralité du contenu
HTML.

Lorsque vous créez un flux RSS pour votre site, vous avez le choix entre
inclure seulement un résumé de votre billet ou bien son contenu
intégral. J’ai modifié la configuration de mon Hugo et le modèle de RSS
par défaut en suivant les instructions de Brian
Wisti

pour inclure le contenu intégral dans le flux et je vous recommande d’en
faire autant.

Il y a six ans, je préconisais
l’inverse
!
J’écrivais « le RSS lourd n’est qu’une copie du contenu sous un autre
nom ». J’avais tort. J’étais trop obsédé par le maintien d’une mainmise
formaliste sur mes conceptions et je n’ai donc pas réussi à faire un
choix réfléchi en utilisant des critères de conception
éthiques
.




Le lecteur de RSS Newsbar n’affiche pas les images ni le style
correctement dans l’aperçu du contenu.

Capture d’écran du lecteur de RSS NewsBar RSS sur macOS qui affiche mes
souscriptions, la liste des billets de mon blog et un aperçu de mon
billet sur Kyarchy, avec l’image et les styles qui ont disparu.

Plus les personnes ont de moyens d’accéder à vos contenus publiés, plus
ces contenus ont des chances de rester en ligne et meilleur c’est pour
la liberté de tous.

Des contenus dupliqués ? Oui, sans problème ! Plus on en a et mieux ça
vaut. Eh eh, avec la version web en pair à pair de mon site, le but
est idéalement de dupliquer le contenu autant de fois qu’il y aura de
personnes pour le parcourir.

Certes, votre contenu peut être légèrement différent d’un lecteur RSS à
l’autre, car certaines applications ne sont pas conformes aux standards,
mais c’est leur problème, pas le vôtre. D’après mes tests partiels, le
lecteur
Leaf

pour macOS affiche mon flux RSS lourd parfaitement alors que
NewsBar
ne le fait pas. Pas grave. (et j’espère que l’équipe de NewsBar en
prendra bonne note pour améliorer le rendu dans une prochaine mise à
jour. Après tout, aucune application n’arrive parfaite sur le marché).

Maintenant que nous nous éloignons du Web centralisé pour aller vers un
Web pair à pair, il est temps de redécouvrir, adopter et exiger les flux
RSS.

Tout ce qui est ancien reprend une nouvelle force.

RSS était un élément essentiel du Web 1.0 avant que le capitalisme de
surveillance (Web 2.0) ne s’en empare.

Ce sera une composante précieuse du Web+ et au-delà.

[Copyright © 2018 Aral Balkan. Licence : Creative Commons
Attribution-ShareAlike.]
    • Pour aller plus loin sur le sujet des flux RSS, un autre article
      du même auteur publié plus récemment : Refining the
      RSS
et ses aventures nocturnes pour tenter de faire apparaître cette maudite
icône de RSS.
  • Pour s’abonner aux flux du Framablog, c’est par ici en bas à droite
Image/photo
  • Avec Firefox, il n’est pas très compliqué de s’abonner aux flux web,
    que ce soit RSS ou autres formats



Une entrée de menu dans les marque-pages ou plus direct encore, une
icône à mettre dans votre barre personnelle. Davantage de détails dans
cet article de
SUMO


https://framablog.org/2018/07/16/les-flux-rss-maintenant/
#dégooglisonsinternet #fédération #libertésnumériques #libreslogiciels #balkan #decentralisation #facebook #rss #syndiquer #twitter #web #xml


 

DOCUMENTAIRE sur ARTE : Les nettoyeurs du Web - The Cleaners

Qui modère nos contenus en ligne ? Les réseaux sociaux contribuent-ils à l'accroissement de la haine ? Des Philippines à la Silicon Valley, une enquête exhaustive et brutale sur la violence à l'ère du Web.
Documentaire de 86 minutes, traitant de façon intéressante d'un sujet peu commun. Et en plus les images sont filmées de façon magnifique.
À éviter quand-même les soirs de déprime ...
#reportage #Arte #ArteTV #web #internet #réseauxsociaux #Facebook #Twitter #Google #YouTube #modérateurs #censure #libertédexpression #Liberté #exploitation #Philippines #SiliconValley #USA #information #violence #haine #mondedemerde


 
#twitter #facebook etc. fill a sort of vacuum for something that could and should have been a "public utility", but just like the #internet at large -- ISPs included -- what we have here is a mass-scale #privatisation project for #censorship and #surveillance